Voyage organisé en Serbie


Serbie : De la plaine pannonienne aux Portes de Fer

  • Danube - Serbie, 9 jours, 8 nuits
  • En avril 2019 du samedi au dimanche (dates à préciser)
  • 995 € sur la base d'une chambre de deux personnes *
  • arrivée à Belgrade le samedi après-midi
  • 4 nuits d'hôtel 3/4 étoiles dont 2 à Belgrade
  • 3 nuits en "villa de charme"
  • 1 nuit en gîte rural
  • Pension complète (sauf 2 dîners libres et 1 déjeuner libre) dans des restaurants traditionnels ou gastronomiques
  • Guide francophone (et une journée de rencontres avec la minorité valaque en compagnie d'un ethnographe local)
  • Minibus climatisé
  • Visites d'églises, de sites historiques et de musées
  • 1 atelier cuisine, danses et pêche avec l'habitant, vendanges (ou travaux de la vigne) avec les moines
  • Traversée du fleuve en bac et promenade en bateau aux Portes de Fer
  • Groupes de 8 à 12 personnes
  • Briefing à Paris au moins une semaine avant le départ
  • Ne convient pas aux personnes à mobilité réduite

* tarif indicatif provisoire, vols non compris,
supplément chambre individuelle : 160 €

 

A la rencontre des populations danubiennes de Serbie

Arrivés à Belgrade, vous vous rendrez dans la ville baroque de Novi Sad puis dans celle de Sremski Karlovci (photo ci-contre).

Vous ferez alors connaissance de la Voïvodine, où vous goûterez l'héritage multiculturel de l'Autriche-Hongrie.

Sans oublier la région viticole de la Fruska Gora, où sont nichés des dizaines de petits monastères serbes orthodoxes.

 

Nous n'oublierons pas le village de Kovacica où les Slovaques forment 41% de la population, et où est né un des plus importants mouvements de peinture naïve de l'ex-Yougoslavie.

Le Danube se mérite

Qui dit Balkans dit multitude de populations et vagues de migration. Le Danube a contribué à ces interpénétrations. Une visite sur le site de Lepenski Vir permettra de comprendre que cet habitat est vieux de plusieurs millénaires. Vous verrez sur place comment s'est créée une sorte de culture commune, perceptible dans la gastronomie et les coutumes.

Vous serez reçus dans un monastère serbe où l'on fabrique un des meilleurs vins de la région (et où vous pourrez, temps permettant, passer une petit moment à vendanger) et rencontrerez avec force danses et musique la petite communauté valaque qui vous permettra de participer à certains de ses rites, liés à une conception très particulière de la mort.

Avant de regagner Belgrade où vous passerez les deux derniers jours, vous visiterez le site romain de Felix Romuliana.

(Voir Carnets de voyage dans la rubrique Presse)